Sélectionner une page

Combien coûte un site internet ?

 

 

Mais d’abord, voyons pourquoi les prix des sites web varient autant.

Il peut être difficile pour les personnes extérieures de comprendre comment de telles disparités peuvent être justifiées alors que les dépenses des fournisseurs sont une à quatre fois plus importantes. Nous allons vous montrer comment déterminer les aspects qui influencent le prix d’un site web.

Comment calculer le prix d’un site web ?

Définissez votre cahier des charges.

La conception d’un site web demande beaucoup de temps et d’efforts. Afin d’élaborer un produit final qui réponde à vos critères, diverses compétences seront mises à contribution. Où se situe la limite entre votre implication personnelle et celle des autres ? Quelles sont vos exigences ?

S’agit-il d’un simple site vitrine ? Les fonctionnalités avancées doivent être incluses dans votre liste si vous les souhaitez. Voici quelques questions clés auxquelles vous devez réfléchir :

Avez-vous une idée claire de la conception et de la mise en page que vous souhaitez ? Qui sera en charge de la rédaction si tel est le cas ?

Est-il nécessaire d’engager un graphiste pour construire un design réactif ?

Vous pensez que l’inclusion de photographies sur votre site Web serait bénéfique. Avez-vous des photos haute résolution dans votre collection ? C’est à vous de déterminer si l’embauche d’un photographe professionnel est bénéfique ou non.

Est-ce la première fois que vous développez ou relancez un site Web ? Avez-vous pensé à un nom de domaine ?

Qui seront les visiteurs de votre site ? Combien de types différents de personas d’acheteurs avez-vous ?

Quels sont vos avantages ?

Pourquoi les consommateurs devraient-ils venir sur votre site plutôt que sur celui d’un de vos concurrents ?

Comment allez-vous inciter les gens à visiter votre site web ?

Quelles sont les valeurs que vous souhaitez véhiculer ?

Qui sont vos concurrents principaux et secondaires ?

Avez-vous fait des recherches sur l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) ?

Après avoir répondu à ces questions, vous devrez élaborer un cahier des charges qui communique clairement vos attentes et vos désirs. Il s’agit d’une étape importante dans le développement du projet. N’hésitez pas à demander de l’aide au prestataire de services de votre site Web.

Les prérequis
Quelle est la procédure à suivre lors de l’élaboration d’un cahier des charges ?

Pour assurer la réussite de votre projet de réalisation ou de relooking d’un site Internet, vous devez d’abord rédiger un cahier des charges (CDC ou CCTP) avant de le confier à une ou plusieurs entreprises du Web !

Commençons par une simple définition ! Le terme  » cahier des charges internet  » désigne un document qui organise vos attentes. Il a pour but de faciliter le déroulement de vos échanges en permettant aux entreprises réceptrices d’évaluer leur capacité à satisfaire vos besoins, de les préciser si nécessaire, d’être force de proposition et de vous fournir un devis ou une estimation budgétaire, et, à l’occasion, de vérifier la faisabilité de votre projet.

La définition d’un cahier des charges web est une étape importante pour décider de la réussite de votre projet numérique, qu’il s’agisse d’un nouveau site web (vitrine ou e-commerce) ou de la refonte d’un site existant.

Quel est le but d’un cahier des charges web, et pourquoi devez-vous en rédiger un avant de commencer le processus de construction du site web ? Quelle est la manière la plus efficace de le rédiger ? Est-il plus efficace d’utiliser un modèle ou un ensemble de spécifications standard ?

Le syndrome de la page blanche vous attend !

Ne vous inquiétez pas, c’est une question de stratégie et de bon sens, et nous sommes là pour vous aider ! Nous ferons de notre mieux pour vous donner quelques conseils simples sur la façon de construire un bon cahier des charges !

Selon la complexité de votre projet Internet, le cahier des charges peut être un simple brief, un cahier des charges simple mais formalisé, un véritable cahier des charges, un cahier des charges fonctionnel ou un cahier des charges technique, comme nous le verrons plus loin dans cet article.

Il est temps de prendre votre travail au sérieux ! Au minimum, votre cahier des charges doit décrire vos exigences de manière aussi détaillée que possible. Les éléments que vous devrez couvrir dans votre cahier des charges sont énumérés ci-dessous en bref. Cette longue liste doit être adaptée à votre projet spécifique ! Nous espérons qu’elle vous sera utile et qu’elle vous aidera à vous souvenir des informations importantes.

Une brève description de votre entreprise ou institution (par exemple, nom, activité, avantages concurrentiels, chiffre d’affaires, effectifs, stratégie, etc 😉

Le cadre dans lequel votre projet sera développé.

La situation existante (description, mesures et analyses, identité et conception visuelle actuelles et attendues, restrictions et difficultés, etc 😉

Les objectifs primaires et secondaires du projet (indicateurs clés de performance et, de préférence, objectifs quantitatifs et/ou qualitatifs réalisables), qu’il s’agisse d’un nouveau site Web ou d’une refonte. Il est essentiel d’établir la justification de la refonte dans le cas d’un projet de refonte (par exemple, contraintes de la solution technique actuelle, évolution de l’offre de services ou de produits, nouveaux objectifs de communication, changement d’identité visuelle).

Examinez les statistiques du site dont vous disposez déjà (nombre de visites mensuelles, taux de rebond, etc.). Les « invités » peuvent avoir accès à votre compte Google Analytics.

Personas ou cibles, ainsi que les besoins des internautes et des consommateurs ;

Une norme d’environnement concurrentiel est créée par un examen critique.

Briefing sur la conception graphique La conception d’un logo est-elle couverte par le champ d’application, ou ce site dispose-t-il déjà d’un logo et d’un guide de style visuel ? Est-il judicieux de mettre de l’argent de côté pour l’achat de médias ? (En général, oui ; mais, si vous avez une photothèque, vous devez le mentionner). Nos graphistes et directeurs artistiques sont capables de travailler avec les logos les plus simples !

la position sur le marché ;

les limites imposées par la technologie (par exemple, l’environnement technique, les choix de solutions de gestion de contenu et l’hébergement) ;

La première arborescence du projet, ou, à défaut, la structuration des rubriques du site telle que vous l’envisagez (architecture de contenu). Grâce à son expertise des usages de l’internet et des grands concepts ergonomiques, votre prestataire pourra l’enrichir et remettre en cause une fois de plus votre pensée initiale, ainsi qu’améliorer l’ergonomie.

L’ampleur du projet (par exemple, combien de pages aura votre nouveau site ? Le prestataire de votre site devra-t-il toutes les intégrer ou, si possible, utiliser les données de votre site actuel ?

Vous pouvez également nous fournir un zonage ou un wireframe des modèles essentiels de votre futur site web si vous en avez une idée précise !

Il s’agit d’une idée préliminaire du matériel et des fonctionnalités à inclure (par exemple : première arborescence, liste et description des fonctionnalités, volume des contenus à intégrer par votre fournisseur de site web). Les fonctions du « Front-end et du Back-end » doivent être listées et définies (par exemple, l’échange de données avec un CRM ou un ERP, le nombre de langues pour un site multilingue, et un moteur de recherche).

La solution technologique (par exemple, le système de gestion de contenu WordPress ; nous sommes des spécialistes de WordPress, et c’est notre préféré ! (Ce n’est pas nécessaire, mais si vous avez pris une décision, il est préférable de l’indiquer !

L’étendue du travail et les produits livrables (par exemple, l’audit et le support SEO – votre présence dans les moteurs de recherche est cruciale et doit être planifiée dès le départ ! ), hébergement web, maintenance, noms de domaine, production de contenu, formation, audit sémantique, et ainsi de suite). N’oubliez pas d’indiquer si les services sont obligatoires ou facultatifs.

Avez-vous une plateforme d’hébergement particulière en tête ? Si c’est le cas, disposez-vous d’un environnement de test ? Le support SSL/HTTPS, ainsi que la gestion HTTP2 et d’autres fonctionnalités, sont-ils disponibles ? Comme nous hébergeons des sites Web depuis 25 ans, vous n’aurez pas à vous soucier de ces questions si vous nous confiez votre site Web : Êtes-vous en charge de votre/vos nom(s) de domaine ? Quelles sont leurs responsabilités et où travaillent-ils ?

Matériaux à soumettre à l’agence pour qu’elle puisse remplir son objectif (par exemple, textes, traductions, images et dessins) ;

Au cours des 12 prochains mois, ferez-vous appel à un réécrivain, à un service d’enrichissement sémantique du contenu ou à un rédacteur web pour créer le contenu de votre blog, ou élaborerez-vous l’ensemble du contenu et des traductions à remettre à l’agence ?

Est-il nécessaire d’utiliser une technique de balisage spécifique en plus des outils de mesure statistique classiques (par exemple, mesure de la cible et de la conversion) ? (Source : Google Analytics)

Un budget exprimé sous la forme d’une fourchette de prix, parfois appelé « budget maximum ». Grâce à ce budget, votre prestataire de services est en mesure de vous proposer des options pratiques à travers son devis personnalisé. Si vous vous demandez s’il est réalisable par rapport à vos attentes, pourquoi ne pas le proposer d’abord et demander une estimation préliminaire ? N’oubliez pas que la taille de votre site, le nombre de templates (modèles de pages standard) et les fonctionnalités que vous choisissez, surtout si elles ne sont pas natives du système de gestion de contenu que vous avez choisi, auront tous une incidence sur votre budget.

Enfin, même si tout FAI digne de ce nom le ferait par défaut, votre site doit être adapté aux mobiles et aux tablettes au cas où (appelé « Responsive » dans le jargon du web). Il doit également respecter le RGPD ainsi que la  » loi cookies « , tous deux en vigueur depuis le 1er avril 2021 ; avons-nous oublié quelque chose ? C’est possible, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez d’autres demandes ou interrogations !

Ce premier formulaire de spécification détaillée devrait vous permettre d’expliquer clairement vos besoins et de laisser les agences que vous avez approchées les analyser. Ce document Word ou PDF servira de point de départ à vos discussions ainsi que de feuille de route pour la mise en œuvre et le suivi de votre projet.

Combien coûte la création d’un site web, et combien coûte sa mise à jour ?

Quel est le prix d’un site web vitrine ?

Un site web vitrine peut coûter entre 300 et 10 000 euros.

Pour les petites entreprises, il s’agit du modèle de site web le plus courant.

Il compte normalement moins de 15 pages. Voici les types de pages que vous trouverez sur ces sites :

Accueil
Les services/produits sont notre raison d’être.
PresseTémoignagesBlogueNouvellesContact

Le site Web est destiné à promouvoir la marque de l’entreprise, à commercialiser ses services/produits et à fournir des informations telles que les heures d’ouverture et un plan d’accès.

L’objectif est de persuader le visiteur de passer à l’action.

 

 

 

 

 

 

Etre visible lorsque l’on ne sait pas coder ou que l’on n’a pas le temps d’apprendre. Un système de gestion de contenu (CMS) tel que WordPress peut également être utilisé. Le design et l’architecture seront alors adaptés à la charte graphique et aux besoins de l’entreprise.

En fonction de la solution et de l’ampleur du projet, le coût de ce type de site web peut varier de 300 à 10 000 euros.

Combien coûte la construction d’un site de commerce électronique ?

Le coût est estimé entre 1 500 et 10 000 €.

Il peut s’agir d’un simple site de marketing doté d’une fonction de commerce électronique, telle que Click and Collect, pour vendre un petit nombre de produits ou de services simples.

La création d’une boutique en ligne avec une technologie comme WordPress WooCommerce ou Prestahop est plus facile et moins coûteuse selon notre expérience.

Ces options conviennent aux besoins ordinaires en matière de commerce électronique qui ne nécessitent pas de capacités spécialisées.

Il s’agit d’un projet de commerce électronique plus ambitieux si vous avez une ou plusieurs des exigences suivantes :

Gestion avancée de l’expédition, de la comptabilité, de l’approvisionnement et d’autres fonctions de soutien.
Il y a beaucoup d’articles compliqués.
Des critères d’achat qui vous sont spécifiques, comme les prix de gros et de détail.
Une variété de produits qui peuvent être personnalisés.

Selon l’ampleur de votre projet, nous vous recommandons d’utiliser les plateformes de commerce électronique Prestashop ou Magento pour développer un site de vente de ce type.

En fonction de l’ampleur du projet, le coût de ce type de site peut varier entre 1 500 et 10 000 €.

Combien coûte la construction d’un site portail ?

Le coût est estimé entre 2 000 et 10 000 €.

Il s’agit de la conception de site Web la plus fréquente pour les entreprises de taille moyenne.

Le cadre est similaire au site vitrine pour petites entreprises ci-dessus, mais il y a plus de pages de contenu et/ou d’exigences de caractéristiques uniques.

Ces caractéristiques supplémentaires pourraient inclure :

Une zone de connexion pour les membres.
Un centre de ressources contenant beaucoup de choses qui peuvent être téléchargées.
Plusieurs langues ont été traduites.
Des formulaires interactifs.
Il s’agit d’une technique pour trouver des revendeurs et des partenaires.
Une grande équipe avec des profils complets et de nombreux partenaires.
De nombreuses sous-pages de contenu sont nécessaires pour les services complexes.

La majorité de ces projets sont construits à l’aide d’un système de gestion de contenu tel que WordPress, Joomla, Drupal ou Discodery.

Le coût d’un tel site Web peut varier entre 2 000 et 10 000 euros, en fonction de la complexité du projet et des fonctionnalités incluses.

Combien coûte un site web, et combien coûte-t-il en fonction du fournisseur ?

Tarifs pour les freelances

Si votre projet est trop difficile pour que vous puissiez le mener à bien seul, vous devez faire appel à un concepteur de sites Web professionnel. Le recours à un prestataire indépendant est une excellente option pour les personnes dont le budget est serré.

Comme un freelance est un travailleur indépendant, vous avez une ligne de communication directe avec la personne qui travaille sur votre projet. Votre point de contact sera plus attentif et aura une perspective plus large sur votre projet.

Les freelances sont généralement experts dans un domaine de votre projet : conception graphique, développement, conseil en référencement, etc. Par conséquent, la meilleure technique consiste à collaborer avec de nombreuses personnes sur divers éléments de votre projet.

Cela coûtera évidemment plus cher que de faire appel à un seul prestataire de services, mais c’est inévitable. Vous serez presque certainement insatisfait du résultat si votre site est conçu par un développeur !

Le coût d’une agence web

Lorsque votre projet atteint une certaine ampleur, il est préférable de faire appel à une agence.

Une agence web est une entreprise qui se concentre sur la création, l’exécution et la maintenance d’initiatives Internet.

Elle réunit les différents métiers nécessaires à la construction de votre site web, contrairement à un freelance. Ces collaborateurs ont l’habitude de travailler ensemble, et tout est supervisé par un chef de projet qui sera votre principal point de contact.

Oui, si vous faites appel à une agence pour construire votre site, le coût sera plus élevé. Cependant, vous serez entouré de tous les talents nécessaires pour vous aider à chaque étape de votre projet.

Il existe des agences pour toutes les tailles et tous les budgets. Certaines sont même expertes dans des types de projets ou des thèmes spécifiques. Il y en a forcément une qui répond à vos besoins !

Quelles informations doivent être incluses dans un devis ?

Voici une liste partielle des développements réalisés pour un site vitrine au design unique :

Installation et configuration du CMS WordPress, technologie PHP/MySQL en MVC,
Le site est entièrement crypté grâce au protocole SSL (cadenas vert),
La création de différents modèles de pages (exemples : Accueil, Actualités, Services, Contact, …).
La création de liens vers des profils de médias sociaux et le partage sur les médias sociaux.
L’abonnement à une newsletter est un moyen de se tenir au courant de ce qui se passe dans le monde.
Diaporamas avec texte et CTA entièrement personnalisables (Call To Action),
Moteur de recherche interne
Filtrage des spams,
SEO (optimisation des moteurs de recherche) (avec installation et configuration de Yoast SEO),
Breadcrumbs (fils d’Ariane),
Le sitemap et le fichier robots.txt sont tous deux créés.
Connexion à Google Search Console et configuration du tracker Analytics
Menu stylé pour les appareils mobiles (pas un champ déroulant),
Gestionnaire de caches (installation et configuration de WP Rocket pour améliorer le temps de chargement),
Système de commentaires,
Navigation contextuelle (sur une vue Blog, liens vers les entrées précédentes et suivantes),
Barres latérales entièrement personnalisées,
Création et configuration d’un formulaire de contact personnalisé
Consultation et stockage des messages envoyés via le formulaire dans le back-office (s),
Page 404 adaptée à vos besoins
En accord avec le RGDP,
Avant d’aller en direct sur internet, vous devez mettre en place une version de test.

Coûts de l’hébergement | Quel budget, quel niveau de service et quels frais devez-vous prévoir pour la gestion de votre site web ?

Vous vous poserez véritablement la question de l’hébergement lors de la refonte de votre site Web. Les formules d’hébergement professionnel peuvent coûter de quelques euros à plusieurs millions de dollars ! Il n’est pas facile de s’y retrouver. Pour résumer, voici les services d’hébergement que nous recommandons.

Types d’hébergement

Durée

Budget

 

Achat d’un nom de domaine

1 année civile

5 à 50 euros

 

Renouvellement d’un nom de domaine

1 année civile

5 à 50 euros

 

Hébergement mutualisé typique

1 mois calendaire

50 € / mois 150 € / mois

 

Hébergement pour PME par des professionnels

1 mois calendaire

Le loyer mensuel varie de 100 € à 500 €.

L’entretien de votre site web

Mises à jour

Pour conserver les dernières versions des plugins et du thème qui composent votre site internet, vous devez le mettre à jour régulièrement. C’est une solution pour garder votre site web sécurisé et limiter l’apparition de problèmes.

Vitesse

Si vous voulez que votre site soit efficace, il doit être rapide.

En choisissant une solution d’hébergement performante plutôt que la moins chère, votre site se chargera plus rapidement, notamment sur les appareils mobiles. Cela améliore à la fois l’expérience de vos visiteurs et votre référencement naturel.

Le service clientèle est important.

Si votre site doit être restauré, disposer d’un support client réactif vous permettra d’avoir l’esprit tranquille. Vous pourrez presque toujours profiter d’une offre qui inclut votre nom de domaine.

Il s’agit d’un élément important pour déterminer la santé de votre investissement.

Utilisation d’applications tierces

Les entreprises peuvent avoir besoin, à l’occasion, de relier leur site de commerce électronique à des solutions d’administration interne comme un ERP ou un CRM. Il existe de nombreux systèmes ERP et CRM.

Ces liens font gagner du temps et de l’argent aux entreprises qui utilisent divers outils, mais ils impliquent un investissement financier.

Le développement de votre site web

Si votre site Web est bien conçu, il peut évoluer en même temps que votre entreprise, ce qui vous permet d’ajouter de nouvelles fonctionnalités en fonction des besoins.

C’est un peu comme si vous installiez un nouveau plancher dans votre maison ; vous pouvez le peindre si vous voulez, mais le cadre, les murs et la connexion au reste de la maison restent… C’est une dépense, tant en termes de fournitures brutes que de main-d’œuvre.

Ces améliorations sont rarement incluses dans les contrats d’entretien, et leur coût varie considérablement en fonction de la fonctionnalité. Il n’existe pas de solution universelle. Par conséquent, il est difficile d’estimer un budget, mais vous devriez dépenser entre 300 et 1 000 € pour l’inclusion d’une fonction assez basique.

Faire en sorte que les gens visitent votre site web

Une fois que votre jolie vitrine ou votre boutique en ligne est en place, il vous faudra remplir chacun des objectifs de votre site et attirer des visiteurs ! De nombreuses options sont disponibles, mais les suivantes sont les plus importantes :

Envoi d’e-mails à

Il s’agit d’une solution idéale si vous disposez déjà d’une base de données d’e-mails ou si vous envisagez d’en acheter une. Vous ne pourrez pas envoyer d’e-mails tant que vous n’aurez pas de base de données.

Citations naturelles (SEO)

Cette solution vous aidera à attirer des personnes à long terme, mais elle sera infructueuse à court terme. Faites appel à une agence de référencement pour vous aider à accélérer le processus et à attirer automatiquement plus de personnes.

Google Adwords est un moteur de recherche qui vous permet de faire de la publicité pour votre (SEA).

En payant au clic, vous pouvez attirer rapidement des visiteurs grâce à la publicité en ligne (ou recherche payante). Si vous souhaitez recourir à ce type de promotion, prévoyez au moins 200 € par mois. Chaque demande a toutefois un coût par clic distinct. Le budget doit être fixé en fonction du coût par clic et du nombre de visiteurs que vous souhaitez attirer.

Utilisation des médias sociaux (SMO)

Avec un petit budget, les réseaux sociaux vous permettent de cibler des populations spécifiques. Vous aurez besoin d’un véritable budget, tout comme pour les recherches payantes. Sans budget, consacrer du temps aux médias sociaux ne vous permettrait pas de tirer le meilleur parti de votre profession.

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à la newsletter !

Abonnez-vous à la newsletter !

Recevez les dernières actus !

 

Votre email a bien été enregistré !